Créé en 1846, le Musée occupe l’ancien Palais des Évêques de Cornouaille attenant à la cathédrale.

Deux ailes encadrent la tour construite pour Claude de Rohan (1507), l’un des plus beaux exemples architecturaux de la Renaissance en Bretagne.
Elle abrite un escalier magnifique terminé par un lambris sculpté (blasons, personnages et animaux fantastiques), et la salle des fresques au décor de trophées en trompe-l’oeil. Au rez-de-chaussée de l’aile XVIIe se trouve l’ancienne cuisine. Dans l’aile achevée en 1776, les appartements de l’Évêque ouvrent sur un balcon de fer forgé, surplombant l’Odet. La cour est séparée du jardin par un cloître néo- othique aux arcades récemment agrémentées de ferronneries végétales.

Les collections
Le Musée présente une synthèse de l’archéologie, des arts populaires et des arts décoratifs du Finistère. Il constitue ainsi une introduction à la découverte du département. Sont d’abord évoquées les périodes préhistoriques (bijoux d’or…) et antiques (habitat et mode de vie à l’époque gallo-romaine). Les salles d’art ancien montrent un ensemble de vitraux, d’orfèvrerie et de statuaire du Moyen Age et de la Renaissance. Quatre salles sont consacrées aux costumes traditionnels, ainsi qu’à leurs représentations dans la peinture et la sculpture. Le parcours retrace ensuite l’évolution du mobilier régional du XVIIe siècle aux années 1930. Le circuit s’achève par une rétrospective de la faïence quimpéroise (XVIIIe-XXe siècles).